À propos de nous

Notre mission est simple:

Bâtir un monde plus juste pour les personnes trans et non-binaires.

Dans un monde qui rejette systématique les personnes trans et non-binaires, notre mission, c'est d'assurer que ces personnes-ci — parmi les plus vulnérables de la société, surtout dans un contexte rempli de haine anti-trans sans précédent — puissent reprendre le contrôle de leurs vies, et ce, en faisant travailler le droit pour e·lles·ux.

Notre histoire

L’histoire de Juritrans commence avec la Clinique juridique trans de Montréal, son prédécesseur immédiat. Celle-ci, fondé par Mtre Samuel Singer en 2014 en partenariat avec la Faculté de droit de l’Université McGill, dessert la communauté trans montréalaise jusqu’en 2018 — étant un point d’ancrage important pour les personnes trans québécoises, notamment les plus marginalisées.

À l’époque, les mineur·es trans ne pouvaient pas obtenir de changement de la mention du sexe — leur emprisonnant dans une mauvaise identité jusqu’à l’âge adulte. Les personnes trans non citoyennes étaient également incapables de changer leur nom ou leur mention du sexe légale (sans déménager), faute de l’inaction du gouvernement à l’époque. Les personnes non-binaires n’avaient aucune option sur leurs pièces d’identité, point. Celles·ux-ci doivent attendre jusqu’en 2016, 2021 et 2022 respectivement afin d’être éligible pour un tel changement.

Suite aux changements législatifs au projet de loi n° 2, et l’implémentation de la mention du sexe X sur les actes de naissance québécois, un besoin apparaît: plusieurs attendaient depuis des années pour obtenir ledit changement! Ainsi, la « nouvelle clinique juridique trans » de Montréal naîtra alors, en tant que service affecté à d’autres organismes 2SLGBTQ+ du Québec. Celui-ci, plus tard, deviendra un service indépendent de tout organisme, et subséquemment, sera incorporé sous le nom de Juritrans.

Plus deㅤ‎ ‎750

personnes trans aidées depuis 2022

6

villes desservies dans deux provinces canadiennes

Xㅤ‎ ‎$

redistribué à des personnes trans en besoin

C’est dans une optique d’innovation, mais également dans l’esprit de continuer le travail incroyable d’accès à la justice qui a déjà été effectué au Québec, que nous poursuivions notre travail. Notre directrice générale est devenue répondante de première ligne contre la montée de la haine anti-trans ici; nous sommes également en train d’entamer d’autres démarches juridiques, et sommes focusé·es sur la question de la mention du sexe X pour l’instant.

L'équipe à Juritrans

Section en construction, à venir…

Nos partenaires